Il semble que l'option "Javascript" de votre navigateur soit désactivée.
Le site dip-architecture.com a besoin de cette option pour fonctionner correctement.
Nous vous invitons à l'activer dans les paramètres de votre navigateur.
Pour toutes questions, n'hésitez pas à nous contacter,
ARCHITECTURE CONTEMPORAINE
Virgile DISSE - Architecte D.P.L.G.
La maison contemporaine : un organisme vivant pensé par l'architecte.

La maison contemporaine

L'architecte designer et la maison contemporaine

L'architecte, concentré sur les souhaits de son client et sur le budget de l'opération, travaille dans la perspective d'aboutir à l'expression d'une maison contemporaine. Le programme donné par le client constitue un ensemble de contraintes positives qui, cumulées avec les prescriptions du règlement d'urbanisme du terrain sur lequel sera bâtie la maison, définit un cadre avec lequel l'architecte designer doit composer pour exprimer une architecture contemporaine en lien avec son environnement, sa topographie et ses orientations.

La maison contemporaine est caractérisée comme étant une maison moderne par le confort qu'elle apporte à ses habitants. Ainsi, elle offrira à ses habitants un chauffage confortable (plancher chauffant basse température réversible par exemple), une qualité d'isolation optimale (respect des normes RT 2012) ou encore toutes les commodités de la vie d'aujourd'hui et qu'il paraît normal de trouver dans toutes les maisons contemporaines.

La maison conçue par l'architecte est donc d'expression contemporaine si elle en respecte les critères mais peut tout autant être une maison moderne à l'allure plus régionale (une maison contemporaine de style provençal est donc tout à fait envisageable). L'architecte se doit d'optimiser son savoir, les attentes de ses clients et le budget consacré à l'opération afin de dessiner la maison la plus équilibrée, par rapport aux contraintes du programme, du règlement du Plan Local d'Urbanisme et du terrain sur lequel s'intègre la maison.

Concevoir la maison contemporaine

La réflexion de l'architecte, en phase avec les technologies et les attentes d'aujourd'hui (thermique, confort, esthétique), est tournée vers la meilleure expression possible de la maison contemporaine. Celle-ci se définit de plusieurs manières : en effet, les volumes de la maison contemporaine ne sont pas par nécessité de simples « cubes » assemblés sur lesquels de larges percements auraient été apportés. Cela n'est pas la définition étroite de la maison contemporaine.

Celle-ci est définie par le choix des matériaux, la recherche de la ligne, le lien suggéré de l'architecture régionale et d'une architecture contemporaine moins connotée. Les volumes épurés de la maison contemporaine s'allient à la richesse des formes du plan tracé par l'architecte designer pour générer des espaces aux ouvertures parfaitement réglées, où la lumière joue un rôle fondamental et révèle la diversité des perspectives.

La cohésion des volumes de la maison contemporaine, fruit du travail créatif de l'architecte, produit un ensemble de pleins et de creux, organiquement animé et géométriquement logique. L'équilibre du plan est l'aboutissement de la diversité des géométries, répondant toutes à une logique structurant l'ensemble de la composition. Cette logique étant qu'une construction doit être créée de telle manière que l'extérieur doit être en corrélation, en dialogue avec ce qui se déroule à l'intérieur. Le but est d'organiser l'espace intérieur, et d'un autre côté, que cet espace intérieur engendre l'espace extérieur, telle la noix et sa coquille. La consubstantialité des deux espaces indique leur réversibilité et leur cohésion quant à l'unité du sens, du matériau, des formes et du langage.

Cette réciprocité, ce dialogue entretenus entre le dedans et le dehors constituent une des conditions sine qua non de l'architecture organique, que ce soit une architecture contemporaine ou une architecture plus régionale. Cette approche est une volonté de garder une dynamique de la forme dans chaque projet : chaque élément est d'abord appréhendé dans son volume avant d'être retranscrit sur la planche à dessin. Le travail en deux dimensions doit être fait après une réflexion profonde, afin de ne pas devenir réducteur dans le premier temps de l'étude, tant du point de vue de l'architecture que du design, directement intégré à l'architecture de la maison contemporaine (ameublement, détails), et dans la quête de la réalisation d'un projet en lien avec une forme d'Art Total.

A ce propos, il semble important de dire qu'historiquement, l'Art Total fut une aspiration déjà contenue dans un mouvement comme l'Art Nouveau, bien que celui-ci n'y soit parvenu qu'imparfaitement, du simple fait qu'il y inclinait sans que précisément ce ne soit son but principal. On peut également penser aux travaux du Bauhaus, qui revendiqua d'ailleurs cette position artistique d'Art Total, au travers du manifeste de Gropius de 1919 ; mais il paraîtrait hasardeux de faire un rapprochement entre ces deux manières d'appréhender la notion d'Art Total.

Bureau de Paris
36, Boulevard de Sébastopol
75004 PARIS
Bureau de Saint-Paul
02, rue de l'Esplan
26130 ST-PAUL-3-CHÂTEAUX
contact
04 75 96 60 91
06 22 86 90 84