Il semble que l'option "Javascript" de votre navigateur soit désactivée.
Le site dip-architecture.com a besoin de cette option pour fonctionner correctement.
Nous vous invitons à l'activer dans les paramètres de votre navigateur.
Pour toutes questions, n'hésitez pas à nous contacter,
ARCHITECTURE CONTEMPORAINE
Virgile DISSE - Architecte D.P.L.G.
Construire en Provence une maison traditionnelle aujourd’hui.

La maison traditionnelle d'aujourd'hui

Définir la maison traditionnelle édifiée en Provence

Bâtir une maison traditionnelle en Provence aujourd'hui impose d'avoir une certaine approche « baroque » de l'architecture à mettre en œuvre : plusieurs dimensions de cette référence baroque sont à prendre en compte. Tout d'abord, le parcours architectural élaboré sous forme d'une mise en scène particulièrement savante (le jeu de l'espace est alimenté par des éléments bien précis de l'architecture baroque : perspectives particulières, rapports privilégiés du sujet à l'objet, différenciation et hiérarchisation des parties de l'ensemble (maison traditionnelle / parcelle / accès) par rapport au tout (macrocosme / territoire) ) ; ensuite, une deuxième partie plus spécifique à la maison traditionnelle peut être développée à partir de la mentalité baroque qui considère chaque nouveau projet comme une occasion d'expérimenter une mécanique combinatoire de formes.

Enfin, en conclusion, une troisième partie permet de voir comment l'architecte introduit une forme d'ironie dans sa manière de traiter cette mise en scène baroque, la mêlant à un rationalisme imposant un quasi contre-pied au maniérisme visuel.

En substance, on peut dire du style baroque qu'il se défie de l'intelligence : il cherche à éblouir, à toucher les sens à une époque où est proclamé le caractère affectif de la foi (pour commencer, on parle naturellement ici du baroque tel qu'il se voulait à ses origines). Il y parvient par des effets de lumière et de mouvements, de formes en expansion.

Approche structurée de l'architecture

L'architecte DISSE concevant une maison traditionnelle s'attache moins au spécificités de l'architecture baroque que de la peinture du même style (on se souvient que l'architecture baroque se distingue par l'emploi de l'ordre colossal, des courbes et contre-courbes, des décrochements, des schémas formels répétés en écho, tandis que la peinture baroque s'exprime par les compositions en diagonale, des jeux de perspective et de raccourci, une tentative de se fondre dans l'unité d'une sorte de spectacle dont le dynamisme et l'intense présence des couleurs traduisent l'exaltation). On a évoqué l'interaction entre le territoire et la maison traditionnelle ; cette réciprocité des éléments entre eux est l'essence même de cette mise en scène, que l'on qualifie de baroque (et même maniériste donc) par la manière qu'a celle-ci de donner la maison comme l'aboutissement obligé de n'importe quel chemin de la ville. Un peu de la même manière qu'une façade d'église baroque constitue en quelque sorte la tête organique de l'édifice en décroché sur la voie, la façade sud de la maison est le point visuel sur lequel le regard vient invariablement se raccrocher.

Bureau de Paris
36, Boulevard de Sébastopol
75004 PARIS
Bureau de Saint-Paul
02, rue de l'Esplan
26130 ST-PAUL-3-CHÂTEAUX
contact
04 75 96 60 91
06 22 86 90 84