Il semble que l'option "Javascript" de votre navigateur soit désactivée.
Le site dip-architecture.com a besoin de cette option pour fonctionner correctement.
Nous vous invitons à l'activer dans les paramètres de votre navigateur.
Pour toutes questions, n'hésitez pas à nous contacter,
ARCHITECTURE CONTEMPORAINE
Virgile DISSE - Architecte D.P.L.G.
Maisons pierre et belles toitures : l'expression des belles demeures.

L'architecte et les maisons pierre

Maisons pierre : la richesse de l'architecture

Les épaisseurs des murs créées par le matériau pierre offrent un prestige que seules les maisons pierre peuvent donner. La perception de la maison depuis l'intérieur est directement en rapport avec l'apport de lumière choisi par l'architecte. Celui-ci donne une ouverture plus ou moins grande au lieu, cela en fonction de la relation que le lieu nourrit avec le microcosme (la parcelle) ou le macrocosme (le paysage).

Les maisons pierre donnent de l'intérieur l'impression d'être dans un lieu intime d'où l'on peut regarder le macrocosme quand on se trouve devant l'une ou l'autre ouverture. La dualité des notions continue aussi dans la vision que l'on peut avoir des choses à partir de la maison (on passe du petit au grand ; l'architecte met les échelles en tension : l'habitant intervient dans la logique de la maison. Il lui donne du sens, la rend vivante du fait qu'il est un point référentiel du point de vue de l'échelle : on a le paysage, la parcelle, la maison et l'homme).

Maisons pierre : lumières et vues

La lumière est associée aux vues. On a un calibrage de cette lumière au travers de chaque projet : l'architecte règle l'éclairage en fonction de la masse et de l'espace de ses maisons pierre.

Les épaisseurs sont très liées aux peaux des maisons pierre, que l'architecte utilise à dessein en fonction de la lecture qu'il veut donner de l'espace. Ces peaux des maisons pierre sont aussi le moyen de jouer sur les notions de dualité (dedans/dehors, plein/vide) et de troubler continuellement la lecture de l'espace en opposant la masse à l'espace qu'elle produit, qu'elle pourrait produire ou qu'elle « laisse échapper ».

Bureau de Paris
36, Boulevard de Sébastopol
75004 PARIS
Bureau de Saint-Paul
02, rue de l'Esplan
26130 ST-PAUL-3-CHÂTEAUX
contact
04 75 96 60 91
06 22 86 90 84